Return to Index
 S’enregistrer   FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 
Infos N°9 du 16/11/2009.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    barreursvirtuels Index du Forum :: Les Régates Réelles. :: Toutes les Infos sur les Régates Réelles. :: Transat Jacques Vabre.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Brezhoneg


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2009
Messages: 588
Localisation: Bretagne Sud
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 16 Nov - 09:56 (2009)    Sujet du message: Infos N°9 du 16/11/2009. Répondre en citant
Collision avec un OFNI pour Hugo Boss

A environ 19h20 hier soir, le monocoque Hugo Boss mené par Alex Thomson et Ross Daniel, est entré en collision avec un objet flottant non identifié. Quatrième de la flotte des Imoca au moment du choc, l’équipage britannique a fait savoir qu’il avait percuté quelque chose par le tribord et que cela avait occasionné une voie d’eau.

Alex et Ross ont mis une pompe en action et s’évertuent à évacuer l’eau. Le skipper a fait part d’une situation stable et du fait que son co-skipper et lui-même n’étaient pas en danger imminent. Les marins sont en contact régulier avec Jean Maurel, le Directeur de course de la Transat Jacques Vabre. Alex et Ross ont arrêté le bateau et évaluent actuellement les dégâts avec leur équipe et les spécialistes en structure avant de prendre une décision sur la suite des opérations. Hugo Boss se trouve actuellement à 400 milles dans le Sud Ouest des Açores.

Alex Thomson : « Je suis écoeuré ! Nous avions fait le plus dur en passant au travers des coups de vent et la route avait désormais l’air beaucoup plus dégagée. Nous maintenons la situation sous contrôle cette nuit et évaluerons au lever du jour les options qui s’offrent à nous ». 
Revenir en haut
Publicité




MessagePosté le: Lun 16 Nov - 09:56 (2009)    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Brezhoneg


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2009
Messages: 588
Localisation: Bretagne Sud
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 16 Nov - 09:58 (2009)    Sujet du message: Infos N°9 du 16/11/2009. Répondre en citant
Petits bouleversements, grandes conséquences ?

Si la période est actuellement essentiellement à la vitesse et à l’idée de gagner dans l’Ouest sur cette Transat Jacques Vabre 2009, ce lundi matin est également à la récolte des espoirs semés il y a plusieurs jours. Ainsi, alors que les concurrents abordent leur deuxième semaine de course, chacune des flottes a-t-elle connu de petits bouleversements qui pourraient, à terme, avoir de grandes conséquences. Chez les Imoca, si Safran domine toujours son sujet, il a depuis ce matin un nouveau dauphin, et non des moindres, puisque Kito de Pavant et François Gabart sont à présent aux trousses des deux Bretons. Même scénario chez les Multi50 qui ne changent pas de patrons et gardent Franck-Yves Escoffier et Erwan Le Roux à leur tête, mais voient les jeunes Victorien Erussard – Loic Fecquet s’installer à la seconde place.

Ca bouge chez les Imoca et la Vache en rougie de plaisir… Tel pourrait être le premier constat d’un lundi qui débute au milieu de l’Atlantique pour les marins. Hier soir encore, Safran faisait cavalier seul en tête de la flotte de la Transat Jacques Vabre, gardant ses poursuivants à une distance raisonnable d’une cinquantaine de milles. Avec des conditions de navigation décidées à rendre plus agréable le quotidien des marins et les prémices des belles glissades, l’avenir proche du duo Marc Guillemot – Charles Caudrelier Bénac semblait parti pour se poursuivre sur cette voie là. Mais c’était sans compter sur la pugnacité de la concurrence directe. Cravachant et tirant le meilleur de leur monture, Kito de Pavant et François Gabart ont profité de la nuit pour jouer les troubles fêtes dans le jeu des leaders, en commençant par griller la politesse au duo Mike Golding – Javier Sanso, auteurs d’un superbe début de course. Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, les méditerranéens et l’association britannico-espagnole en ont également profité pour réduire l’écart sur Safran de près de vingt milles. A bord du monocoque gris, on commence à sentir le souffle chaud et dangereux de quatre marins affûtés et forcément dangereux dans le tableau arrière. Si en mer, la tension risque de monter d’un cran, à terre, on s’enthousiasme d’ores et déjà à propos du duel atlantique entre les deux sisterships que sont Safran et Groupe Bel. Mais l’intérêt des heures et des jours à venir ne se limitera bien évidemment pas à ça et à la lutte annoncée entre trois bateaux. Est-il en effet besoin de rappeler qu’à mi-course, bien des choses peuvent encore se passer ?

Chez les Multi50 aussi l’ordre de marche vers le Costa Rica s’est vu quelque peu bouleversé dans la nuit, les hommes de Guyader pour Urgence Climatique se voyant récompensés par une deuxième place pour les options engagées ces derniers jours. Si la suprématie de Crêpes Whaou !, bateau de toute nouvelle génération, sera difficilement contestable par des plateformes plus anciennes, le duel annoncé entre Victorien Erussard – Loïc Fecquet et Lalou Roucayrol - Amaiur Alfaro ne manque toutefois pas de sel.

Reste que pour les uns comme pour les autres, si l’heure est aux premières glissades atlantiques et aux prémices d’un semblant d’Alizés, la situation n’a rien de vraiment établie et l’instabilité du vent peut encore relancer le jeu à l’envi. A bord, les hommes ont retrouvé leurs postes de barre et un rythme plus normal. A partir de maintenant plus que jamais, la priorité sera de ne rien lâcher… 
Revenir en haut
Brezhoneg


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2009
Messages: 588
Localisation: Bretagne Sud
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 16 Nov - 10:00 (2009)    Sujet du message: Infos N°9 du 16/11/2009. Répondre en citant
Rapide et confortable
Bonjour à tous.

Nous sommes toujours là. Ces jours derniers ont été assez durs. Beaucoup de vent –jusqu’à 55,2 noeuds, avec des moyennes de 38-40nds. Quand il diminuait à 30 nds, on avait l’impression d’être dans une bulle sans air. Beaucoup d’eau par dessus le bateau aussi... Mais bien. On a cassé deux ou trois trucs.
À deux reprises, le lock de la trinquette ; la deuxième, ça a été la pire : nous étions tous les deux à l’avant, nous étions en train de mettre le Tourmentin et le bateau a empanné tout seul. On a cassé 4 lattes.

Aujourd’hui, nous avons passé la journée à réparer la grand voile et les lattes et d’autres petites choses. Le moteur n’est pas vraiment en pleine forme, mais on dirait qu’il marche quand même. On est aux petits soins pour lui. Nous avons repris de la vitesse. A 16-20 noeuds, ça va vite et c’est confortable. J’espère que nous arriverons à nous reposer un peu parce qu’il y a longtemps qu’on ne dort pas. Dès que j’aurai le temps, je vous enverrai une vidéo.
Après avoir mis le bateau en état de marche, nous avons fêté l’anniversaire d’Yves qui est un navigateur et un type génial, avec un bon pâté.
 
Bon vent à tous.

Depuis l’Atlantique Nord, à bord du 1876, Pachi


Dernière édition par Brezhoneg le Lun 16 Nov - 10:03 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Brezhoneg


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2009
Messages: 588
Localisation: Bretagne Sud
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 16 Nov - 10:02 (2009)    Sujet du message: Infos N°9 du 16/11/2009. Répondre en citant
Encore plus le sourire !

« Ca va super. Depuis hier matin c’est top ! On glisse sous gennak, ça va vite, c’est plus soft, c’est vachement agréable de barrer ! Même quand on se fait mouiller c’est agréable, donc c’est que du bonheur, c’est la belle glissade Atlantique... Les alizés ça se méritent ! Si dès le départ de France on avait été au portant dans une eau chaude, on n’apprécierait pas tant nos conditions aujourd’hui. En revanche le vent n’est pas du tout stable, tant en direction qu’en force, donc il faut être à la barre pour bien suivre les évolutions du vent. On n’est pas loin d’empanner là.
Bien sûr, le fait d’être repassé 2ème fait toujours plaisir, ça donne encore plus le sourire ! On est quand même là pour grappiller des petits milles donc on essaie d‘aller toujours le plus vite possible. Quand on voit les compteurs qui s’affolent on est content. Safran est le même bateau que le nôtre. Pour le rattraper, il ne faudra pas compter sur des options architecturales… Les choses seraient plus faciles si c’était un autre bateau devant, mais ce serait aussi moins excitant. Si on veut les rattraper il faudra essayer d’être un petit peu plus intelligent qu’eux en rattrapant des petits décalages par ci par là. Les choix vont commencer dans les prochaines heures avec l’empannage, mais après on risque d’être en ligne droite jusqu’à l’arc Antillais. Quoi que, comme le vent sera toujours très instable, il y aura certainement des choses à faire et des coups à jouer. Quoi qu’il en soit, c’est après l’arc Antillais que le jeu sera le plus ouvert. »  
   
François Gabart - Groupe Bel  
Revenir en haut
Brezhoneg


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2009
Messages: 588
Localisation: Bretagne Sud
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 16 Nov - 10:06 (2009)    Sujet du message: Infos N°9 du 16/11/2009. Répondre en citant
Belle surprise

« On est sorti de l’enfer d’hier oui. En fait on passait la fin du front, on était 3 ris ORC, il n’y avait pas tant de vent mais beaucoup de vagues, c’était un peu rude. Maintenant on essaie de se ralentir, on ne peut pas trop attaquer car il fait nuit. On avance à 17 nœuds et aujourd’hui on devrait avoir entre 15 et 20 nœuds de vent au travers. Je ne savais pas qu’on était passé devant Lalou ! Vous me l’apprenez, c’est une belle surprise car on a misé pas mal sur notre option. Avec eux on peut s’amuser jusqu’au bout. La bataille avec Crêpes Whaou ! par contre c’est fini c’est évident ! »

Loic Fecquet (Guyader pour Urgence Climatique)
Revenir en haut
Brezhoneg


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2009
Messages: 588
Localisation: Bretagne Sud
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 16 Nov - 10:07 (2009)    Sujet du message: Infos N°9 du 16/11/2009. Répondre en citant
Pas encore le grand luxe

« Ca va pas mal. C’est un peu compliqué parce qu’on a un vent très instable mais ça va. Il n’y a pas de catastrophe. On est content du résultat malgré le vent pourri qu’il y avait. Le vent tourne tout le temps dont tu ne sais jamais où aller par rapport à tes stratégies. Mais c’est les alizés, c’est normal, on y est habitué maintenant. C’est un alizé qui n’est pas encore très établi mais ça y ressemble bien en tous cas. On n’a pas encore pu faire tout sécher à bord, ce n’est pas encore le grand luxe ».

Charles Caudrelier-Bénac (Safran)
Revenir en haut
Brezhoneg


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2009
Messages: 588
Localisation: Bretagne Sud
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 16 Nov - 23:12 (2009)    Sujet du message: Infos N°9 du 16/11/2009. Répondre en citant


Marc Guillemot et Charles Caudrelier (Safran) en monocoques et Franck-Yves Escoffier et Erwan Leroux (Crêpes Whaou!), en multis 50, sont toujours en tête, lundi après-midi, de la Transat Jacques Vabre à la voile, qui relie Le Havre à Puerto Limon (Costa Rica).

Après la tempête essuyée par les flottes et plusieurs abandons, le sort continue à s'acharner sur certains participants. Une voie d'eau s'est ainsi déclarée dimanche soir sur Hugo Boss des Anglais Alex Thomson et Ross Daniel, et une nouvelle avarie de rail de grand voile a été détectée sur Prince de Bretagne de Hervé Cléris et Christophe Dietsch. Dans les deux cas, les skippeurs ne sont pas blessés.

Hugo Boss essaie maintenant de rallier l'arc antillais malgré une brèche de 1,5 m sur tribord avant.

Malgré un solide "matelas" de milles d'avance, Guillemot et Caudrelier ne crient pas victoire. A plus de 2500 milles de l'arrivée, lundi au pointage de 17h00, ils se méfient notamment des bateaux qui ont pris l'option sud. Ce groupe est mené par Michel Desjoyeaux et Jérémie Beyou sur Foncia, qui comptent néanmoins 311 milles de retard sur Safran.

En Multis 50, Escoffier et Leroux voient leurs poursuivants de plus en plus attardés.

Les positions lundi à 17 h 00 (heure de Paris)

Monocoques IMOCA (parcours: 4730 milles):

1. Marc Guillemot-Charles Caudrelier (Safran/FRA) à 2.512,4 milles de l'arrivée
2. Kito de Pavant-François Gabart (Groupe Bel/FRA) à 28,1 milles des premiers
3. Mike Golding-Javier Sanso (Mike Golding yacht racing/GBR-ESP) 70,0
4. Roland Jourdain-Jean-Luc Nélias (Veolia Environnement/FRA) 309,4
5. Michel Desjoyeaux-Jérémie Beyou (Foncia/FRA) 311,1
6. Yves Parlier-Patchi Rivero (1876/FRA-ESP) 317,3
7. Dee Caffari-Brian Thompson (Aviva/GBR) 373,2
8. Alex Pella-Pepe Ribes (W Hotels/ESP) 401,5
9. Arnaud Boissières-Vincent Riou (Akena Verandas/FRA) 487,7
10. Samantha Davies-Sidney Gavignet (Artemis/GBR-FRA) 593,1
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:06 (2018)    Sujet du message: Infos N°9 du 16/11/2009.
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    barreursvirtuels Index du Forum :: Les Régates Réelles. :: Toutes les Infos sur les Régates Réelles. :: Transat Jacques Vabre. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com 
Original Sosumi theme by Kevin Knopp :: Adapted for phpBB by Scott Stubblefield